Notre histoire

En 1893, il existait à Auxerre une société musicale, la "Fanfare Ouvrière".

En 1896 elle prit le nom de « Lyre Auxerroise », sous la direction de M. Camille MARC. A cette époque elle comptait 45 membres et participait aux concours : elle remporta trois premiers prix dont un prix de direction d'orchestre.
Au concours de Versailles en 1907, la société se vit attribuer les premiers prix, la classant en 2ème division, 1ère section.

En 1910 la société fut dirigée par M. Adrien DARLOT ; elle participa à divers festivals avec succès, puis ce fut l'hécatombe de 1914 …

Après la guerre, de nouveaux musiciens vinrent grossir les rangs de la société qui retrouva une cinquantaine de membres et participa de nouveau aux concours sous la direction de M.Vivier.
En 1924, au concours de Metz, elle remporta deux premiers prix avec l'ouverture du « Roi d'Ys ».

Très âgé, M. VIVIER se retira en 1939, laissant la direction à M. CHALESSE, ex-chef de musique de 1ère classe au 4ème d'infanterie. La nouvelle guerre ne lui permit pas de faire apprécier ses qualités.

Slide 1 Slide 2 Slide 3

Le choix du remplaçant se porta sur M. BEHGIN, 1er prix de trompette, professeur de trompette, Cornet solo à la Musique de la Garde Républicaine de Paris. Il fut le directeur de la société de 1946 à 1965.

Il fut remplacé en 1965 par M. Roger CHABRIER, qui assura la direction jusqu'en 1976.

De 1976 à 1979, M. ANTOINE Georges s'occupa de l'Harmonie (il l'avait déjà fait en 1942, à son retour de captivité, jusqu'à l'arrivée de M. BEGHIN, en 1946).

M. ANTOINE, 1er prix de clarinette, soliste de la Garde Républicaine fut également le directeur de la fanfare des usines « Guillet ». Cette fanfare fut créée en 1930 et vécut jusqu'en 1964.

Les deux orchestres avaient toute leur place dans l'activité culturelle musicale d'Auxerre. A la dissolution de la fanfare des usines « Guillet », les musiciens rejoignirent l'Harmonie municipale et le nouvel orchestre prit le nom d'UMMA : Union Musicale Municipale Auxerroise.

En 1980 l'UMMA changea de statuts et devint l'actuelle Harmonie d'Auxerre.

Plus près de nous, de 1979 à 2010, M. Yves SIMARD a dirigé l'Harmonie.
Il pensait ne rester que cinq ou six ans, il s'est donné passionnément pendant trente ans à la société… A 33 ans il créé la chorale, monte une petite école de musique avec un orchestre junior (musiciens débutants de 7 à 77 ans). Il assure les cours de solfège, de clarinette, de batterie, de percussion et de saxophone. Il dirige également une petite formation qui joue le répertoire de la variété et l'ensemble de cuivres pour des réunions plus officielles.
Sous son impulsion, l'Harmonie devient accessible à tout le monde, à tout âge, avec pour objectif principal « le plaisir de jouer ensemble ».

Il prend une retraite bien méritée en 2010 et transmet la baguette à Françoise MOREAU.
Elle a fait ses études à l'école nationale de musique de Troyes ainsi qu'au conservatoire national de région de Dijon, et a obtenu son DEUG de musicologie à la faculté de Dijon. Elle possède son Diplôme d'Etat de Professeur de Musique (spécialisation clarinette). De 1999 à 2010 elle est la directrice artistique de l'Harmonie de Charny. En 2010 elle quitte l'Harmonie de Charny pour prendre la direction de l'Harmonie d'Auxerre.

Françoise a toujours travaillé dans l'Yonne et a développé de nombreux projets artistiques (« A la croisée des quatre vents », « Fiesta Poyaudina y cubana », jumelages fréquent entre harmonies du département et d'ailleurs…).

Aujourd'hui l'association « Harmonie d'Auxerre » est forte de 180 membres, qui se répartissent entre l'orchestre d'harmonie, la chorale, la classe d'orchestre et divers ensembles (de cuivres ou de clarinettes entre autres) et se produit très régulièrement dans le département.